Imprimer ce Page

Les partenaires du projet

Irstea

Pour mieux affirmer ses valeurs, le Cemagref devient Irstea.

Irstea (Institut national de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture) est un organisme public de recherche qui, depuis plus de 30 ans, travaille sur les enjeux majeurs d’une agriculture responsable et de l’aménagement durable des territoires, la gestion de l’eau et les risques associés, sécheresse, crues, inondations, l’étude des écosystèmes complexes et de la biodiversité dans leurs interrelations avec les activités humaines. Cet établissement emploie 1650 personnes réparties sur 9 centres en France.

Le centre de Lyon, axé sur le domaine de l’eau est divisé en deux unités de recherche:

L’unité MALY a pour objectifs de fournir des réponses opérationnelles pour le diagnostic des pollutions, notamment toxiques, et des perturbations induites par les ouvrages hydrauliques ou les aménagements de rivière. L’unité mène aussi des recherches, des activités d’expertise et d’appui technique pour l’amélioration de la qualité des milieux aquatiques et la réduction des rejets liés aux activités humaines.

Les équipes impliquées dans ECHIBIOTEB:

Son rôle au sein d’ECHIBIOTEB:

  • Coordination du projet
  • Organisation des campagnes de terrain (planification et réalisation)
  • Expertise dans le domaine de l’épuration des eaux et des boues
  • Expertise dans l’analyse chimique ciblée des eaux et des boues (hormones, bêtabloquants, métaux)
  • Expertise dans la caractérisation des eaux (COD, DCO…) et des boues (MV, MS…)
  • Expertise dans l’utilisation des échantillonneurs intégratifs in situ (POCIS et SPMD)
  • Expertise dans la réalisation de bioessais in vivo ex situ sur 3 types d’organismes (gammares, chironomes et potamopyrgus)

Pour en savoir plus:

IRSTEA_LOGO_rvb

 

Suez-Environnement

Les ressources naturelles ne sont pas infinies. SUEZ ENVIRONNEMENT et ses filiales s’engagent au quotidien à relever le défi de la protection des ressources en apportant des solutions innovantes à des millions de personnes et aux industries.

Le CIRSEE (Centre International de Recherche Sur l’Eau et l’Environnement) créé en 1981 est le principal centre d’expertise de SUEZ ENVIRONNEMENT. Au-delà de ses missions de recherche sur l’ensemble du cycle de l’eau, le CIRSEE assure aussi quotidiennement des missions d’assistance technique et de formation. Fort de 120 experts et en collaboration avec plus de 50 partenaires en France et à l’International, le CIRSEE a souvent été et reste pionnier dans le développement et la mise en œuvre de technologies innovantes dans ses métiers.

Son rôle au sein d’ECHIBIOTEB:

  • Organisation des campagnes de terrain (planification et réalisation)
  • Expertise dans le domaine des eaux et des boues
  • Expertise dans l’analyse chimique ciblée des eaux et des boues (pesticides…)
  • Expertise dans la caractérisation des eaux (COD, DCO…) et des boues (MV, MS…)
  • Expertise dans les méthodologies innovantes pour le screening et l’identification de nouvelles molécules dans les eaux et les boues

Pour en savoir plus:

logo_Suez

 

 EPOC-LPTC

Le laboratoire de Physico- et Toxico-Chimie de l’environnement (LPTC) possède une longue expérience dans le domaine de l’étude des contaminants organiques de l’environnement. Le laboratoire a aussi plusieurs années d’expérience dans le domaine de l’étude des cycles biogéochimiques des contaminants organiques et dans celui de l’étude de leur impact toxicologique environnemental. Son activité de recherche est focalisée d’une part sur des développements méthodologiques pour l’analyse des polluants chimiques dans l’environnement. D’autre part, le LPTC étudie les phénomènes biotiques (bioaccumulation, activation métabolique, biodégradation) et abiotiques (photo-oxydation, sédimentation, oxydation thermique et chimique…) qui conditionnent la présence des contaminants dans l’environnement. Il étudie aussi les mécanismes qui conditionnent la toxicité des contaminants et a développé de nombreux travaux de recherche dans le domaine des biomarqueurs d’exposition et d’éffets.

Les équipes impliquées dans ECHIBIOTEB:

  • L’équipe contaminants organiques
  • L’équipe toxicologie environnementale

Son rôle au sein d’Echibioteb:

  • Expertise dans l’analyse chimique ciblée des eaux et des boues (pesticides, médicaments, antibiotiques…)
  • Expertise dans les méthodologies innovantes pour le screening chimique et l’identification de nouvelles molécules dans les eaux et les boues
  • Expertise en bioanalyse. Recherche de composés biologiquement actifs dans les eaux et les boues à l’aide de bioessais in vitro
  • Expertise dans l’amélioration de la détection des fractions toxiques par la méthode EDA (Effect-Directed Analyses)
  • Expertise dans l’utilisation et l’analyse des échantillonneurs intégratifs in situ (POCIS et SPMD)
  • Expertise dans la réalisation de bioessais in vivo ex situ sur des embryons de poissons (médaka)
  • Expertise dans la réalisation de bioessais in vivo en laboratoire

Pour en savoir plus:

logo-LPTC-EPOC2 logo epoc logoUB logo CNRS

 

GSPE-UMR 8079

Le groupe santé publique – environnement de l’UMR Écologie Systématique Évolution (UMR 8079 Univ. Paris Sud, CNRS, AgroParisTech) se consacre à l’étude des risques sanitaires et environnementaux liés à la pollution des eaux par des mélanges de micropolluants organiques. Ses expérimentations se font en laboratoire mais également dans les systèmes d’assainissement urbains ou des hôpitaux ainsi que dans le milieu récepteur et dans les eaux de consommation humaine.  Elle évalue les expositions par l’analyse des traces de micropolluants organiques (médicaments, plastifiants, drogues illicites…) par des couplages de chromatographies gazeuse et liquide avec la spectrométrie de masse en tandem. Elle mesure les effets biologiques de ces mélanges de contaminants et en particulier les effets perturbateurs de la transcription des récepteurs aux hormones estrogènes et thyroïdiennes sur des modèles cellulaires.

Son rôle au sein d’Echibioteb:

  •  Expertise concernant l’apport d’outils biologiques in vitro (cultures cellulaires) pour l’évaluation des effets perturbateurs des mélanges de micropolluants organiques des eaux sur les récepteurs aux hormones œstrogéniques et thyroïdiennes.
  • Expertise concernant l’apport d’outils biologiques in vitro (cultures cellulaires) pour l’évaluation des effets perturbateurs des mélanges de micropolluants organiques des boues sur les récepteurs aux hormones œstrogéniques et thyroïdiennes.

Pour en savoir plus:

logo Paris sud

 

INERIS

L’ INERIS (Institut National de l’EnviRonnement Industriel et des risqueS) créé en 1990 est un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) placé sous la tutelle du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Energie. Il a pour mission de contribuer à la prévention des risques que les activités économiques font peser sur la santé, la sécurité des personnes et des biens, et sur l’environnement. Il mène des programmes de recherche visant à mieux comprendre les phénomènes susceptibles de conduire aux situations de risques ou d’atteintes à l’environnement et à la santé, et à développer sa capacité d’expertise en matière de prévention. Ses compétences scientifiques et techniques sont mises à la disposition des pouvoirs publics, des entreprises et des collectivités locales afin de les aider à prendre les décisions les plus appropriées à une amélioration de la sécurité environnementale.

Les équipes impliquées dans ECHIBIOTEB:

  • L’unité ECOT (Ecotoxicologie in vitro et in vivo) mènedes activités de recherche et d’expertise dans le domaine des perturbateurs endocriniens dans les milieuxaquatiques et de leurs effets in vitro et in vivo chez le poisson. L’intégration de ces bioessais au sein d’une démarche bioanalytique, visant à la détection et l’identification de composés actifs dans ces matrices environnementales, est réalisée en collaboration avec des équipes de chimie de l’environnement.

  • L’unité EXES (Expertise et Essais en Ecotoxicologie) se focalise principalement sur la caractérisation des effets des substances chimiques et matrices liquides ou solides sur l’environnement. Depuis de nombreuses années, l’unité est fortement impliquée dans les activités de standardisation (OCDE) et de normalisation (AFNOR, CEN, ISO sol et eau) des protocoles d’essais permettant d’acquérir une connaissance approfondie des méthodes de caractérisation de l’écotoxicité des substances chimiques et des matrices environnementales (sols, effluents, boues, déchets).

Son rôle au sein d’ECHIBIOTEB:

  • Expertise en bioanalyse. Recherche de composés biologiquement actifs dans les eaux et les boues à l’aide de bioessais in vitro (en particulier dans le domaine des perturbateurs endocriniens)
  • Expertise dans l’amélioration de la détection des fractions toxiques par la méthode EDA (Effect-Directed Analyses)
  • Expertise dans la réalisation de bioessais in vivo en laboratoire pour les compartiments eau et sol

Pour en savoir plus:

logo Ineris 2

 

Envolure

Envolure est une jeune entreprise innovante. Fondée en février 2010 par les docteurs Nathalie Pautremat (ancienne IR INRA) et Yves Dudal (ancien CR INRA), elle est issue de 6 années de recherche et développement au sein de laboratoires INRA en partenariat avec les Universités de Provence et de Reims.

Son rôle au sein d’ECHIBIOTEB:

  • Mesures des interactions d’un échantillon de MOD (matière organique dissoute) avec une liste prédeterminée (une dizaine) de micropolluants organiques.
  • Mise en relation des résultats obtenus avec la toxicité mesurée du polluant et leurs fractions SPMD ou POCIS disponibles.

Pour en savoir plus:

logo-envolure-2

 

Lien Permanent pour cet article : https://echibioteb.irstea.fr/les-partenaires-du-projet-2/